décembre 6, 2018

La lutte anti-nuisible à Villiers-le-Bel

Une combinaison judicieuse de méthodes
Un système de lutte anti-nuisibles intégré (gestion intégrée de la lutte anti-nuisibles) combine la méthode biologique, la méthode physique et, plus récemment, la méthode chimique contre les nuisibles grâce à une approche intelligente, différente qui s’effectue avec plus de discernement par rapport aux approches précédentes. C’est cette approche que nos experts en dératisation Villiers-le-Bel ont adopté depuis quelques années déjà car ils ont compris que la combinaison des méthodes est la clé qui leur permettra de surmonter toute infestation, majeure ou mineure.

La prévention, un élément prédominant
Tout d’abord, une analyse approfondie de l’infestation existante avec identification de toutes les espèces nuisibles existantes, par exemple au moyen du monitoring et d’une caméra. Selon l’ espèce de l’organisme nuisible, la propagation de l’infestation et la sévérité de l’infestation, des méthodes appropriées et des mesures de lutte sur mesure sont prises. En outre, la lutte anti-nuisibles intégrée met un accent particulier sur la prévention et les mesures préventives. Une nouvelle infestation par des nuisibles autres ou identiques devrait être évitée en prenant certaines mesures de précaution ou de suivi après un contrôle minutieux et consciencieux.

Vrai ou faux : en hiver, pas de souci de nuisible

Faux : Bien qu’ils ne hibernent pas et ne soient pas en mesure de se nourrir en hiver, les rongeurs et certains autres insectes peuvent néanmoins se préparer à la pénurie de nourriture et au froid autrement. À compter de l’automne, à l’instar des écureuils , les rats commenceront à chasser avec un objectif supplémentaire. Plutôt que de manger tout ce qu’ils trouvent immédiatement et opportunément, ils vont commencer à constituer des réserves pour une consommation ultérieure. Cependant, cela ne peut leur suffire pour nos longs hivers, étant donné que en plus de cette pénurie, il leur faut un abri chaud.

Comment se nourrissent-ils en hiver ?
Les rongeurs vont manger à peu près n’importe quoi. Dans la nature, ils se nourrissent souvent de fruits, de céréales, de graines et d’autres végétaux. Mais ils ne sont pas difficiles quand les temps sont durs. Lorsque ces mets ne sont plus au menu, ils se tournent vers les insectes, les animaux plus petits et même leurs propres matières fécales si vraiment c’est nécessaire. Mais bien sûr, la principale raison pour laquelle les rongeurs constituent un si gros problème de lutte et de contrôle pour les humains est que beaucoup vivront presque exclusivement de nos restes et de nos déchets. À l’approche de l’hiver, l’activité des rongeurs autour des emplacements d’ordures peut augmenter à mesure qu’ils commencent à chercher des déchets de nourriture.

Ou s’abritent-ils pendant les saisons froides ?
Une fois que ceux-ci auront choisi une habitation pour se protéger du froid et disposeront de réserves de nourriture, ils chercheront ensuite ou construire un nid. Les nids de rongeurs sont beaucoup moins organisés que les nids d’oiseaux. Plutôt que de soigneusement lier ensemble des brindilles, des feuilles et des plumes comme le font les oiseaux, les rats, assemblent tout simplement un tas de matériaux déchiquetés – des végétaux, mais également du carton, du plastique isolant et tout autre déchet mou qu’ils peuvent trouver. Ils trouveront tout cela chez nous. Le fait est que pour les rats, ce qui importe le plus, c’est l’emplacement de leur nid, plutôt que les matériaux qui le constituent. Ils préfèreront les endroits sombres, chauds et, bien entendu, sans prédateurs. Encore une fois, les bâtiments construits par l’homme pouvant fournir de tels espaces, les infestations de rats peuvent devenir un problème particulier et se propager en infestation même en hiver. Dans la nature, la nourriture devient rare en hiver. En tant que robustes machines de survie, les rats le savent et se préparent.

Signes d’infestation de nuisibles

À l’approche de la période la plus froide de l’année, il est important que tous les propriétaires soient à l’affût des signes d’infestation de nuisibles, car les rongeurs chercheront à tout prix à se mettre à l’abri du froid:

  • Preuve de nidification
  • Dommages causés aux biens, aux d’aliments et aux poubelles
  • Les excréments : ils ressemblent à de petits grains de riz brun foncé et sont assez faciles à repérer.
  • Bruits de grattement: dans les murs, sous les lames de plancher et dans les greniers particulièrement la nuit.
  • Marques de frottement et empreintes de pas: là où il y a une accumulation de poussière, vous pourrez voir les empreintes de pas et les marques de la queue. Vérifiez les traces de graisse le long des surfaces, car la crasse et la saleté sur le corps des rats laisseront des traces.