octobre 25, 2018

Pourquoi seuls les professionnels contrÎlent une infestation de rongeurs a VerriÚres-le-Buisson  ?

La vraie question est de savoir pourquoi il n’est pas recommandĂ© aux particuliers et aux entreprises de rĂ©soudre eux-mĂȘmes une infestation de rongeurs. Ce n’est pas parce que nous cherchons absolument Ă  gagner notre vie, mais par ce que la dĂ©ratisation est un vrai mĂ©tier qui nĂ©cessite une formation sĂ©rieuse. Notre entreprise de dĂ©ratisation a VerriĂšres-le-Buisson a pour unique objectif d’assurer votre protection et votre santĂ© car les nuisibles en tout genre les affecte. MĂȘme si vous rĂ©ussissez Ă  tuer quelques rats ou quelques souris avec des piĂšges ou des appĂąts, vous n’aurez pas rĂ©solu le problĂšme dans son intĂ©gralitĂ© parce que vous n’avez pas Ă©radiquĂ© l’infestation Ă  la source.

On pourrait penser que les rats et les souris ne diffĂšrent que par leur taille. Cependant, en raison de leurs comportements diffĂ©rents, on ne contrĂŽle pas une infestation de rats comme une infestation de souris. Contrairement aux rats, les souris ont tendance Ă  s’installer Ă  l’intĂ©rieur. Ceci, conjuguĂ© Ă  leur tendance Ă  se nourrir de trĂšs petites quantitĂ©s d’aliments provenant de diffĂ©rentes sources, rend nĂ©cessaire la mise en place d’une stratĂ©gie de contrĂŽle diffĂ©rente de celle d’une infestation causĂ©e par les rats.

Des stratégies différentes pour éradiquer les rongeurs en Essonne

Le rat visite, la souris s’installe

Contrairement aux rats, qui ont tendance Ă  ĂȘtre envahissants de façon temporaire dans nos habitations dans VerriĂšres-le-Buisson, les souris, une fois introduites Ă  l’intĂ©rieur, ne cherchent qu’à y rester pour profiter de la nourriture et de l’abri qu’elles y trouvent.
Ce comportement ne dĂ©coule pas simplement d’une question de  prĂ©fĂ©rence, mais d’une capacitĂ© que les souris possĂšdent et que les rats n’ont pas. Les rats ont besoin d’une source d’eau quotidienne sans laquelle ils ne survivraient pas; ainsi, ils entrent, se nourrissent et partent. Les souris, cependant, peuvent souvent survivre avec la teneur en humiditĂ© de la nourriture qu’elles consomment et n’ont donc pas besoin de maintenir cette issue de secours ou ce besoin de recherche constante d’eau.
Le comportement touchant Ă  l’alimentation diffĂšre Ă©galement. Les rats sont par nature atteints de nĂ©ophobies, se mĂ©fiant de tout ce qui est nouveau, nos appĂąts par exemple, mais une fois qu’ils auront surmontĂ© cette peur, ils mangeront alors de grandes quantitĂ©s de nourriture provenant de la mĂȘme source.
Les souris, quant Ă  elles, curieuses de nature, enquĂȘteront immĂ©diatement sur les appĂąts, mais normalement, elles n’ingĂ©reront que de trĂšs petites quantitĂ©s de la mĂȘme source de nourriture, prĂ©fĂ©rant se nourrir quotidiennement Ă  diffĂ©rents endroits.

Comment s’y prendre avec les appñts

Par consĂ©quent, poser un ou deux points d’appĂąt pour les souris ne rĂ©soudra pas le problĂšme car elles ne mangeront probablement pas une dose mortelle. Contre les souris domestiques, il est essentiel de placer de nombreux appĂąts, qui contiennent peu de rodenticides, afin d’obtenir la dose mortelle par petites prises de plusieurs appĂąts.
L’emplacement des appĂąts est Ă©galement importante. Les souris sont des grimpeuses acrobatiques et, une fois Ă  l’intĂ©rieur, elles se promĂšneront rapidement partout. La stratĂ©gie d’appĂąt devrait donc couvrir tous les espaces; faux plafonds, armoires, au-dessus des poutres, cavitĂ©s dans le plafond, etc.

RĂ©sistance aux rodenticides

Comme nous l’avons dĂ©crit, il est nĂ©cessaire de comprendre et d’exploiter les caractĂ©ristiques du comportement de la souris et du rat  pour un contrĂŽle efficace. Mais des produits biocides efficaces sont Ă©galement nĂ©cessaires et cela pose ici un autre problĂšme.
La souris domestique a montré des niveaux importants de tolérance aux rodenticides anticoagulants de premiÚre génération. Déjà au début des années 60, on avait constaté que certains produite  ne parvenaient pas à contrÎler certaines infestations de souris.
L’introduction de nouveaux anticoagulants de premiĂšre gĂ©nĂ©ration n’ont pas produit d’amĂ©lioration. Avec les anticoagulants de deuxiĂšme gĂ©nĂ©ration introduits Ă  la fin des annĂ©es 70, de bons rĂ©sultats ont Ă©tĂ© atteint en premier lieu, mais il y avait encore des cas oĂč l’éradication complĂšte n’avait pas pu ĂȘtre atteindre.

Le rÎle de nos dératiseurs de VerriÚres-le-Buisson 

Dans tous les cas, nos dĂ©ratiseurs de la lutte contre les nuisibles 91 doit ĂȘtre en mesure de sĂ©lectionner le produit rodenticide rĂ©ellement en mesure d’éradiquer l’infestation, et de savoir comment et oĂč l’appliquer. C’est son rĂŽle et pour cela, il a suivi une formation et d el’experiene sur le terrain.
De plus, gardez Ă  l’esprit que l’utilisation de rodenticides pour contrĂŽler les rongeurs n’est pas la solution unique. Que ce soit pour lutter contre les rongeurs dans les locaux domestiques, commerciaux ou agricoles, il est nĂ©cessaire de connaĂźtre et d’empĂȘcher leur entrĂ©e par des mĂ©thodes physiques. Et s’ils sont dĂ©jĂ  Ă  l’intĂ©rieur, nous rechercherons des moyens de limiter leur accĂšs aux ressources dont ils ont besoin pour survivre et nous pourrons appliquer des options de contrĂŽle non chimiques, telles que les mĂ©thodes mĂ©caniques.