98% de clients satisfaits, intervention dans l'heure, devis gratuit

décembre 3, 2018

Comment lutter contre les nuisibles à Tremblay-en-France ?

De manière générale, les doses de poison utilisées aujourd’hui sont plus faibles qu’auparavant suite à des réglementations plus strictes, mais aussi grâce à la recherche qui développe des poisons plus performants sans nécessairement être plus puissants. La technologie a évolué et se veut plus respectueuse de notre environnement. Par exemple, il est possible de lutter contre les punaises de lit avec un processus thermique selon lequel on chauffe une pièce à 50 degrés – c’en est trop pour ces sangsues. La conscience au niveau écologique oblige aussi les entreprises de dératisation de Tremblay-en-France, conscience au niveau social à laquelle nous faisons face chez la majorité de nos clients. Cependant, il faut comprendre que parfois, les anticoagulants et les raticides de toutes sortes sont nécessaires, voire indispensable. Quand une infestation de nuisibles s’est propagée à toutes les pièces et quand les dégâts matériels sont perceptibles a l’œil nu, il est impératif d’utiliser des poisons pour une éradication efficace et totale.

Des cas évidents d’infestation 93

Le pire des cas que ayons eu à traiter ? C’était dans l’appartement d’une famille nombreuse. Il n’y avait à l’intérieur des déchets un peu partout que les enfants laissaient même dans leurs chambres. Les toilettes étaient inutilisables. Une seule pièce était bien rangée – une salle de jeu ou il y avait le train électrique à l’intérieur. Le client nous demande « Pourquoi devons-nous subir et les cafards et les souris ? », « C’est pourtant propre chez nous ! » . Bien entendu, impossible de le contredire même si la propreté laissait à désirer. Cependant, nous lui avons expliqué que la saleté n’avait rien à voir avec une infestation de nuisibles. Les parasites sont généralement introduits chez nous, comme les papillons de fruits séchés dans le muesli, les punaises de lit dans une valise ou un meuble. Ces insectes ont faim. Ils restent donc sur place, surtout si les restes de nourriture ne sont pas éliminés dans l’immédiat et si les poubelles sont ouvertes.

Votre foyer comme lieu de vie pour les organismes nuisibles

En plus de conditions qui leur sont favorables, les animaux ont besoin de nourriture et de cachettes adéquates pour vivre dans un lieu donné. Il y a beaucoup de cachettes dans chaque maison et appartement, mais il y a aussi d’autres facteurs qui sont importants pour leur établissement dans votre foyer. On a tendance à penser que la chaleur confortable de nos intérieurs devraient être un paradis pour beaucoup d’animaux tout au long de l’année. Mais cela est loin d’être le cas. Le climat de nos appartements est très différent du climat avec lequel ils évoluent selon les saisons. Seules quelques espèces peuvent vivre à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. De nombreuses espèces qui entrent dans nos domiciles, sont attirés par exemple par la lumière, à travers les fenêtres et les portes, comme les nombreux papillons nocturnes en été ou sont poussés à s’installer chez nous quand les températures dehors diminuent et qu’ils n’entrent pas en hibernation. En fait, ils trouvent les conditions favorables à leurs survie dans l’environnement humain.
De nombreuses espèces vivent aux cotés des humains depuis des milliers d’années et au cours de cette longue période, c’est-à-dire des générations entières d’insectes, de nouvelles espèces se développent. Les insectes et autres petits animaux nuisibles dans la maison ne sont donc pas des invités qui se sont trompés de chemin ou perdus, mais une colonie de spécialistes qui sait exactement ou se réfugier à chaque saison.

Les organismes nuisibles et la recherche de nourriture

Dès que nos ancêtres ont commencé à conserver des aliments pour les périodes difficiles, les insectes et les rongeurs en pris leur part du butin. Les nuisibles sont partout avec nous. Il a été estimé qu’ils détruisent 15% de la nourriture stockée. Il existe deux groupes de parasites de nourriture. Certains ne s’en prennent à nos denrées alimentaires que lorsqu’ils ont faim, sinon ils restent dans leurs cachettes. Ceci s’applique aux cafards et aux fourmis. Les autres pondent directement leurs œufs sur la nourriture et y passent pratiquement toute leur vie. Les espèces de la première catégorie ne sont pas difficiles à identifier et peuvent également vivre de nos déchets.
Nos dératiseurs Tremblay-en-France sont au fait de tous ces comportements et c’est pour cela qu’ils sont les plus aptes à vous débarrasser de toute infestation.