novembre 15, 2018

Comment se protéger d’une infestation de nuisibles à Orly

La première chose à faire est d’identifier correctement l’organisme en question qui s’installe dans votre intimité, puis de comprendre s’il s’agit vraiment d’un nuisible.
Plusieurs insectes vivant dans votre jardin ou à l’intérieur sont parfois utiles dans notre environnement domestique: outre les cafardsles fourmis, les moustiques, les rats, les souris, les insectes volants et les insectes rampants de toutes sortes.

Prenez les bonnes mesures pour minimiser ou empêcher la migration des insectes et des rongeurs dans votre maison a l’approche des saisons froides qui souvent entrainent des infestations de nuisibles à Orly.

En prenant contact avec votre entreprise locale de désinsectiseurs et de dératiseurs à Orly, vous serez assisté professionnellement dans votre lutte contre toute infestation. Votre expert vous mentionnera trois sortes de barrières qui permettent un contrôle et une protection efficaces contre les nuisibles : les barrières physiques, les barrières chimiques et les barrières culturelles.
Appliquer une méthode ou, mieux encore, adopter différentes techniques parmi ces trois sortes de barrières vous permettra de mettre en place une défense solide contre les insectes et les rongeurs qui envahissent votre intimité.

Les barrières physiques

La première barrière physique est celle qui assure la fermeture, le blocage de l’accès à l’intérieur de votre maison aux insectes et aux rongeurs. C’est une méthode naturelle. Utilisez du mastic ou de la mousse  autour des fenêtres (en particulier celles du rez-de-chaussée), scellez les espaces des luminaires ou du grenier et remplacez l’isolant endommagé autour des fenêtres. Ces actions vont non seulement éloigner les organismes nuisibles hors de la maison, mais permettront également d’économiser de l’énergie. Vérifiez l’état des murs de la maison autour des fenêtres du rez-de-chaussée et réparez chaque fissure. Vérifiez soigneusement les ouvertures pour vous assurer que les portes et les fenêtres se ferment correctement.
Assurez-vous de ne pas laisser les portes de la maison ouvertes; juste une seconde suffit pour laisser un insecte entrer.

Les barrières chimiques

la méthode chimique, parfois indispensable, évite l’entrée d’insectes dans la maison en appliquant un insecticide autour des murs extérieurs de la structure, créant une bande d’environ 50 à 60 cm de large. Vous pouvez créer une barrière plus large si vous le souhaitez, en traitant une bande de 120 à 150 cm. Un produit granulaire pourrait permettre un meilleur contrôle qu’un produit liquide.
La même barrière doit être créée à l’intérieur des fenêtres et des portes avec des produits répulsifs pour empêcher l’entrée d’insectes et de rongeurs. Ces produits sont à manipuler avec une extrême précaution et il faut savoir exactement ou les appliquer pour éviter tout danger, surtout avec les enfants.

Les barrières culturelles

Les barrières culturelles représentent un autre système de défense contre les insectes et les rongeurs, en éliminant les conditions qui rendent votre maison et la zone autour d’un habitat hospitalier et attirant pour les nuisibles.

Éloignez les plantes des murs du périmètre de la maison, pour que les branches ne pendent pas et ne touchent pas les murs de la maison, car elles pourraient servir de passerelle pour que les insectes passent sur le périmètre traité avec des insecticides et atteignent les murs de votre maison.
Ne conservez pas le bois de chauffage à l’intérieur de la maison. Beaucoup d’insectes passent l’hiver cachés dans le bois. Lorsque le bois est ramené dans la maison, les insectes sentent une augmentation de la température et pensent à l’arrivée du printemps, sortent de leur hibernation et infestent la maison.
La plupart des insectes ne peuvent pas réguler leur température corporelle et cherchent des zones humides pour survivre. Conservez le périmètre et l’intérieur de votre maison au sec.

Gardez la zone autour de votre maison exempte de cailloux, de feuilles mortes, de briques et de tout autre matériau susceptible de servir de cachette aux insectes et aux rongeurs. Ceci est très important pour lutter contre les organismes qui cherchent refuge dans ces espaces où ils trouvent d’autres insectes dont ils se nourrissent.
Jetez toutes les matières organiques sous forme de déchets, ce qui peut être une source de nourriture pour les araignées, les rats et les cafards.

Gardez les aliments des animaux de compagnie scellés afin d’éviter l’apparition de fourmis et de cafards. Éliminez tous les aliments sur le sol et l’eau non utilisée.
Pour plus de conseils sur la façon d’éviter de laisser des insectes et les rongeurs pénétrer dans votre maison, nos dératiseurs Val-de-Marne vous conseillent et vous conçoivent un plan de lutte apres avoir établi un état des lieux de votre domicile.