98% de clients satisfaits, intervention dans l'heure, devis gratuit

octobre 28, 2018

Le contrôle des nuisibles à Mennecy

Dans les environnements de transformation des aliments, dans un restaurant, dans un hôtel ou bien chez vous, une lutte anti-nuisible  appropriée et bien gérée est un impératif incontestable. Il faut également la mener de manière à ce que les traitements ne menacent pas la sécurité des aliments non plus. En effet, les aliments sont ceux que vous prévoyez de manger ou ceux destinés à la consommation de vos clients ou de votre personnel, et si ceux-ci sont imprégnés de l’urine ou des déjections de nuisibles, votre hygiène et votre santé sont en danger.
Le meilleur moyen de contrôler les nuisibles  tout en respectant les besoins environnementaux délicats est nécessaire et c’est pour cela que nous appliquons les principes de la lutte   intégrée contre les nuisibles.

Exigences auxquelles doit satisfaire une entreprise de lutte anti-nuisible Essonne

Les entreprises de lutte anti-nuisible  ne se contentent pas d’agir en cas d’apparition d’un problème, elles effectuent également des actions préventives afin d’empêcher leur apparition.
Ce n’est que lorsque vous découvrez une infestation à l’intérieur de votre maison ou de votre environnement que vous commencez à envisager de faire appel à une entreprise de lutte   anti-nuisible. Ne choisissez pas l’entreprise à la hâte, renseignez-vous jusqu’à ce que vous compreniez les méthodes et consultez plusieurs entreprises avant de prendre votre décision finale et de vous engager. Cela peut prendre plusieurs jours pour examiner toutes les informations que vous avez accumulées sur chaque entreprise et pour recevoir les devis. Vous devez choisir l’entreprise en fonction de critères de sécurité et d’efficacité, ce qui garantira un contrôle intégré des nuisibles et une bonne gestion environnementale des produits utilisés.

Nous vous recommandons de poser suffisamment de questions et de bien comprendre les explications fournies par la société de lutte anti-nuisible .Par exemple :

  • Quel insecte et/ou rongeur est impliqué dans l’infestation chez moi ?
  • Montrez-moi l’existence du nuisible ou au moins des indications de dommages /possibles /causés?
  • Existe-t-il d’autres options que l’utilisation de pesticides pour lutte r contre ce nuisible?
  • Si l’utilisation des pesticides est indispensable, quels sont-ils et pourquoi?
  • Comment puis-je prévenir une éventuelle infestation?
  • Combien de temps durera le traitement ?
  • Quelle est la période de sécurité post-traitement?
  • Quels résultats pouvons-nous espérer?

Restrictions sur l’utilisation des anticoagulants

Les biocides sont toutes les substances que les professionnels utilisent pour contrôler, éliminer, réduire ou contrecarrer les effets des organismes nuisibles par des moyens chimiques ou biologiques – rodenticides, insecticides etc. L’OMS met en garde sur le fait que les biocides ne sont pas sans danger, causent au mieux des effets résiduels et, au pire, peuvent provoquer un empoisonnement chez les humains et les animaux ainsi que polluer l’environnement. Ils doivent donc être utilisés de manière rationnelle, uniquement dans les situations qui l’exigent et sans danger, suite à l’audit de la situation.
Les rodenticides anticoagulants permettent de nos jours d’obtenir des niveaux de contrôle satisfaisants, mais leur utilisation abusive ou inappropriée peut provoquer un impact négatif potentiel sur la santé et l’environnement.
Pour cette raison, la législation européenne impose des restrictions dans l’utilisation de rodenticides anticoagulants, restrictions qui affectent principalement le contrôle des rats car la mise en place des appâts se fait principalement à l’extérieur. Comme les souris évoluent presque exclusivement à l’intérieur et que les appâts qui leur sont destinés sont également placés à l’intérieur, ni le rodenticide ni les cadavres des souris ne présentent le même risque pour le rat.

L’objectif dans la lutte anti-nuisible 91

L’objectif d’une entreprise de lutte   contre les nuisibles réside dans l’élimination ou la réduction d’une infestation comme c’est le cas avec les rats, les blattes, les fourmis ou tout autre organisme pouvant causer des dégâts matériels et un danger ou un risque pour la santé des personnes ou des animaux quand la taille de la population de ces organismes a dépassé le seuil de tolérance .
Le seuil de tolérance est le nombre ou la densité à partir duquel une population d’organismes constitue une menace pour la santé et l’hygiène des personnes, des animaux et provoque des dommages ou des inconvénients avec lesquels il est pratiquement impossible de vivre (bruit, odeurs, dommages à la propriété, etc.). ). Ainsi, tout organisme a le potentiel de devenir un organisme nuisible et cela dépend de son nombre et de son habitat. Dans les villes, les bâtiments et les espaces publics constituent leur habitat. En conséquence de l’activité humaine (transport de marchandises, stockage de la nourriture, génération de déchets et autres), ces organismes peuvent se propager dans la nature, se loger et proliférer à l’intérieur de nos enceintes, de sorte qu’ils commencent à générer une gêne et à être à l’origine de maladies (contamination des aliments et de l’eau, morsures, piqures, etc.)