octobre 2, 2018

Les cafards / les blattes

La seule vue d’un cafard dans votre cuisine en pleine nuit ou dans votre restaurant préféré peut suffire à vous faire perdre l’appétit. Ils sont un problème important autant pour les particuliers que les professionnels. Les blattes ne vivent que 12 à 18 mois, mais elles se multiplient rapidement, ce qui rend les infestations difficiles à gérer avec des produits achetés dans le commerce. Les femelles matures peuvent pondre des œufs tous les neuf jours, avec environ 14 par œuf. En d’autres termes, une seule blatte femelle peut produire plus de 565 cafards par an.

Les espèces de cafards

Les espèces de cafards les plus courantes dans notre région :

La blatte américaine (Periplaneta americana)

La blatte américaine est le plus gros cafard infestant les habitations, et il n’est pas vraiment américain. Des indices suggèrent qu’ils ont été amenés d’Afrique de façon accidentelle au début des années 1600. Ils sont généralement brun rougeâtre avec une bande jaune entourant la zone juste derrière leur tête. Les adultes peuvent atteindre plus de 5 cm de longueur et ont des ailes qu’ils peuvent utiliser pour parcourir de très courtes distances. Ils privilégient les endroits chauds et humides et normalement préfèrent vivre dans les sous-sols.

La blatte germanique (Blattella germanica)

Malgré leur nom, les blattes germaniques sont l’espèce de blatte la plus répandue en Europe. Elle nous vient de l’Afrique de l’Ouest il y a de cela 200 ans. D’ailleurs, les Allemands l’appellent la blatte hollandaise.
Les adultes sont plus petits que leurs homologues américains et peuvent mesurer entre 10 et 16 mm de long. Cependant, cela signifie qu’ils peuvent se faufiler dans des espaces encore plus petits, certains d’une largeur allant jusqu’à quelques millimètres. Les blattes germaniques sont brun clair, presque bronzées, avec deux bandes sombres parallèles juste derrière leur tête. On les trouve presque toujours à l’intérieur. Elles sont responsables d’au moins 90% des infestations.
Elles privilégient les cachettes humides, sombres et chaudes comme sous l’évier, le lavabo, les appareils électro-ménagers, chauffe-eau, les conduits etc.

La blatte orientale (Blatta orientalis)

Elles sont la deuxième espèce la plus fréquente dans les habitations. Elles viennent d’Afrique du Nord et se sont introduites en France avec le commerce maritime. Les blattes orientales constituent une menace sérieuse en matière de propagation des maladies. Les adultes atteignent un peu plus de 2 à 3 cm de longueur, ils sont d’une couleur noire brillante et ne peuvent pas voler. Ces cafards peuvent dégager une odeur forte et désagréable lorsqu’ils sont dérangés. Ils mangent pratiquement n’importe quoi, y compris les ordures et les matières organiques en décomposition, ce qui les amène à se rassembler sous des éviers, à l’intérieur des drains et à proximité des zones à la plomberie défectueuse (fuites etc.).

La blatte rayée  (Supella longipalpa)

Ces cafards tirent leur nom des deux bandes de couleur brun clair qui se croisent dans leurs corps brun foncé. Les blattes à rayées sont généralement assez petites, entre 1 et 1,5 cm, mais les mâles adultes ont des ailes surdéveloppées qui leur permettent de voler. Pour survivre, ils vont rechercher les surfaces chaudes et y ont souvent accès par les meubles, les produits électroniques ou les produits alimentaires infestés. On sait que les blattes piégées propagent des bactéries nocives pouvant causer des problèmes intestinaux, en plus de provoquer de l’asthme et des allergies.

Les signes révélant une infestation de cafards

Si vous voyez un seul cafard dans votre maison ou dans votre entreprise, c’est que vous avez probablement une infestation. Les cafards préfèrent généralement les endroits chauds et humides de la cuisine, qui leur fournissent en plus une nourriture suffisante et diversifiée. Les cafards mangeront à peu près toutes les matières organiques, y compris les aliments, le cuir, le papier, le carton et les aliments pour animaux de compagnie. Les cafards sont également détectables par leur odeur nauséabonde. De nombreux professionnels de la lutte anti-nuisible peuvent sentir les infestations de cafards avant de les voir.

Partout où vous verrez un cafard, sachez que de nombreux autres cafards se cachent généralement à proximité. Les cafards aiment se cacher dans des armoires, les placards et même dans des appareils électroniques comme des ordinateurs et des téléviseurs. Ils sont surtout nocturnes. En fait, si vous voyez des cafards pendant la journée, cela peut être dû au surpeuplement à l’intérieur de vos murs ou dans d’autres cachettes.

Se débarrasser des cafards

Se débarrasser des cafards avec des traitements faits maison est presque impossible et peut être même dangereux. De nombreux produits chimiques en vente libre, notamment l’acide borique et certains aérosols, sont toxiques pour les enfants et les animaux domestiques, et il peut être difficile de localiser les endroits précis ou les pulvériser sans danger pour les enfants. Un professionnel de la lutte contre les nuisibles saura exactement où placer les traitements et quels traitements utiliser en fonction de votre situation unique pour réduire les risques pour votre famille ou vos clients.

Lutte efficace contre les blattes grâce à nos dératiseurs

Nous utilisons uniquement des traitements respectueux de l’environnement et notre partenariat avec vous nous aide à prévenir les futures infestations grâce à des stratégies d’exclusion intelligentes et durables. Pour lutter contre les cafards tout au long de l’année, nous proposons une surveillance permanente et une protection contre les cafards. Choisissez un service ponctuel ou régulier pour traiter les cafards.