98% de clients satisfaits, intervention dans l'heure, devis gratuit

décembre 31, 2018

Témoignage d’un client

Leur présence dans n’importe quel endroit que nous fréquentons suppose un réel problème d’hygiène sanitaire à résoudre en urgence pour garantir l’hygiène et le prestige de tout établissement. Nous parlons des organismes nuisibles qui nous gâchent la vie quand ils s’imposent dans nos locaux ou nos foyers.
Rien ne peut plus vous couper l’appétit qu’un seul cafard ou un rat sur le comptoir d’une boulangerie ou dans le restaurant ou vous déjeunez. Les blattes sont déjà une vraie plaie dans les habitations et quand elles s’imposent dans un restaurant, cela ne présage rien de bon, ni pour les clients, ni pour le personnel et encore moins pour la réputation de cette petite entreprise.

C’est ce qui nous est arrivé, dans notre restaurant dont je tairai le nom pour des raisons évidentes. Pourtant, nous étions sous contrat avec une entreprise de lutte anti-nuisible. Apparemment, ou le personnel n’était pas qualifié ou bien ils se sont reposés sur leurs lauriers en pensant que rien ne pouvait arriver et pouvaient gagner de l’argent facile.

Un partenariat réussi

A la suite de chaleureuses recommandations, nous nous sommes adressés a cette entreprise de dératisation Bruyères-sur-Oise car il était hors de question que nous faisions faillite juste au moment où les affaires commençaient à marcher pour nous. De la même façon que les professionnels de l’hôtellerie cherchent à se différencier, il s’agit d’améliorer et de se distinguer de la concurrence. Des noms de restaurants attirent les touristes et les hommes d’affaires qui cherchent la bonne nourriture locale. Cependant, cette stratégie n’est pas efficace si nous ne bloquons pas les autres visiteurs indésirables,  les nuisibles.

Comme les humains, les animaux ont besoin de nourriture et d’eau pour survivre et quel meilleur endroit qu’un restaurant ou un hôtel pour trouver de la nourriture à volonté et à boire ?
Une fois à l’intérieur, les nuisibles peuvent se déplacer dans d’autres pièces de l’établissement et se cacher dans les affaires des clients ou des employés. En plus d’entrer dans les cuisines des hôtels par des portes ouvertes ou des fissures à l’extérieur du bâtiment, les nuisibles peuvent faire l’auto-stop dans les voitures des clients et des employés et se cacher dans les paquets. La gestion des parasites dans la cuisine est d’une importance vitale, car elle peut servir de passerelle aux infestations dans d’autres parties d’un restaurant ou d’un hôtel.
Le meilleur moyen de protéger la cuisine du restaurant de ces envahisseurs gênants est de s’attaquer aux problèmes de parasites avant qu’ils ne commencent. C’est ce que les experts en dératisation Val d’Oise nous ont expliqué.
Ils sont extrêmement professionnels et ont exécutés le programme de traitement indiqué dans les documents. Depuis lors, nous n’avons jamais eu de problèmes et nous avons conclu avec eux un contrat d’entretien trimestriel.

Les envahisseurs des cuisines du 95

La première étape de prévention contre les infestations d’organismes nuisibles dans votre restaurant ou hôtel est l’identification de l’espèce cible. Les trois insectes les plus communs trouvés dans les cuisines sont les cafards, les mouches et les rongeurs.
Les blattes, en tant que l’une des espèces les plus anciennes au monde, ont dérangé les humains depuis le début de leur existence – et pour cause. Les blattes transportent en moyenne 25 bactéries différentes pouvant entraîner des maladies d’origine alimentaire, telles que la diarrhée, l’intoxication alimentaire, la pneumonie et la lèpre. En outre, des recherches ont montré que les peaux de cafards contiennent des allergènes qui aggravent l’asthme et les allergies, surtout chez les enfants. Ils passent 75% de leur vie dans des fissures et des crevasses. Et comme tous les ustensiles de cuisine sont rangés dans des endroits sombres, ils sont donc leur cachette de prédilection. C ‘est ce que l’expert nous a expliqué. Il faut surveiller les signes d’infestation, y compris les excréments et les traces de morsures, entre autres, et c’est ce qu’ils font régulièrement.

La lutte contre les organismes nuisibles tels que les cafards et les rongeurs est un effort d’équipe qui nécessite des protocoles clairs et un partenariat entre les membres de l’équipe du restaurant et entre le personnel et les dératiseurs. Les restaurants et l’hôtellerie en général sont souvent très appréciables pour ces nuisibles et ce n’est que lorsque le comportement de l’équipement devient plus vigilant tout au long du processus de dératisation 95 que l’attrait diminue.